Conscience nationale et sentiment religieux en France au XVIe siècle - Alain Tallon - Noeud gordien (le) - Format Physique et Numérique | PUF  

Conscience nationale et sentiment religieux en France au XVIe siècle

Image: 
Conscience nationale et sentiment religieux en France au XVIe siècle
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/02/2002
28,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

De nos jours encore, les relations entre religion et nation, entre le catholicisme et la France restent une question brûlante, surtout quand il s'agit de savoir dans quelle mesure il y a identité entre les deux. Ce débat concerne tous ceux qui s'interrogent sur l'identité de la France en tant que citoyens. L'historien ne peut proposer des solutions mais en interrogeant le passé, il montre des situations ayant existées.

La première question est de se demander dans quelle mesure parler de conscience nationale a un sens au XVIe siècle ? D'autre part, au XVIe siècle, les Français ne sont plus unis par une même communauté de foi. Cette réalité menace la nation française : peut-on être Français sans être catholique ? Peut-on laisser vivre deux confessions au sein d'une même nation ? Pourquoi la France n'a-t-elle pas choisi d'adhérer à la Réforme protestante au XVIe siècle, tout en manifestant clairement son indépendance à l'égard de Rome et en insistant sur "les libertés de l'Eglise gallicane" ?


Caractéristiques

Nombre de pages: 
328
Code ISBN: 
978-2-13-051541-8
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Alain TALLON, ancien élève de l'ENS, ancien membre de l'Ecole française de Rome, est maître de conférences en histoire moderne à l'Université de Paris IV - Sorbonne

Avis et commentaires