Compostelle et cultes de saint Jacques au Moyen Âge - Denise Péricard-Méa - Noeud gordien (le) - Format Physique et Numérique | PUF  

Compostelle et cultes de saint Jacques au Moyen Âge

Image: 
Compostelle et cultes de saint Jacques au Moyen Âge
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/10/2000
23,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Comment évoquer Saint Jacques sans lier ce nom à celui de Compostelle ? C'est justement au retour d'un pélerinage à Saint Jacques de Compostelle en 1982 que l'auteur a entrepris une recherche historique sur le culte de Saint Jacques et ses pèlerins en France au Moyen Age.

Les résultats de cette recherche bousculent les idées admises habituellement sur le culte de Jacques le Majeur enterré en Galice. Compostelle a bien sûr sa place dans la légende construite au 12e siècle à partir d'un rêve de Charlemagne, de même que dans les relations politiques en particulier avec la Bourgogne et dans l'imaginaire de la Chevalerie. Nul doute que cet imaginaire n'ait aussi imprégné les esprits des pèlerins rendant un culte à un saint Jacques à la fois un et multiple dans l'un des nombreux sanctuaires qui lui étaient dédiés.

Car Saint Jacques est naturellement et incontestablement très vénéré en France au Moyen Age mais il semble devoir sa popularité bien davantage à l'influence de "L'Epitre de Jacques" qu'à l'aura de Compostelle. Les pèlerins allant jusqu'en Galice n'étaient pas très nombreux. Pourtant l'auteur s'est attachée à les identifier et à nous les faire connaître, mais elle n'a pas trouvé traces des foules immenses dont on parle trop souvent à tort.

Ce n'est qu'au 16e siècle après la Contre Réforme et la disparition de la plupart des sanctuaires locaux que Compostelle finit par s'imposer comme lieu de culte unique marquant ainsi la victoire de Jacques le Majeur.

Texte de couverture

Le pélérinage à Saint Jacques de Galice passe pour avoir été l'un des trois grands pèlerinages de la chrétienté avec Rome et Jérusalem. Son histoire légendaire raconte que, depuis le moment où fut redécouvert le tombeau de Saint Jacques au IXe siècle, dans le lointain Finisterre, des foules dévotes se sont précipitées pour vénérer le saint apôtre inhumé là par la grâce d'une série de miracles.

Ce livre replace cette histoire dans son contexte médiéval, il propose au pèlerin d'aujourd'hui la compagnie de ses lointains prédecesseurs, s'efforçant de tracer des portraits aussi fidèles que possible. Il essaie d'individualiser ceux qui furent bien réels de ceux, fictifs, qui ont été inventés par une littérature politique, romanesque ou hagiographique. Vrais ou mythiques, aucun n'est à écarter car tous sont le reflet de perceptions différentes du pèlerinage selon les époques.

Paradoxalement peu d'études parlent des pèlerins, les recherches historiques étant largement consacrées à la grandeur de Compostelle à laquelle contribuait la foule de pèlerins anonymes, cherchant leur salut dans la douleur, le renoncement et la prière au milieu de mille dangers.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
384
Code ISBN: 
978-2-13-051082-6
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction / D’un pèlerinage à un autre

Chapitre I / La recherche compostellane. Au service de quelle cause ?

  La recherche compostellane en Italie et en Espagne aux XVIe et XVIIe siècles

    Un exemple des batailles historiques autour d’un texte

  La recherche en France, sous l’Ancien Régime

    La recherche sur saint Jacques à Compostelle

    Un historien médiéval au travail

  La recherche compostellane en France, au XXe siècle

  Les sources

    Livre I

        LES CULTES DE SAINT JACQUES AU MOYEN ÂGE

Chapitre II / Un et multiple, saint Jacques vu par les fidèles

  Les saints Jacques de la Bible vus par l’Église médiévale

  Majeur et Mineur voulus par Compostelle au XIIe siècle puis par les Dominicains au XIIIe siècle

  D’autres saints Jacques venus d’Orient avec les Croisés

    Jacques de Nisibe

    Le grand Jacques

  Dans la pratique

    Les représentations iconographiques

Chapitre III / L’extrême-onction, sacrement de monsieur saint Jacques. Saint Jacques et la mort

  Saint Jacques présent à l’heure de la mort

    À l’heure de la mort des criminels

  Le chemin de Saint-Jacques mène au Paradis

  Saint Jacques accueille les âmes au Royaume des Morts

  Saint Jacques à l’heure du Jugement Dernier

  Saint Jacques tient du Christ un pouvoir de résurrection

  Saint Jacques présent au Saint-Sépulcre

  Saint Jacques présent sur les tombeaux

  Partir en costume de pèlerin de Saint-Jacques

Chapitre IV / L’Épître et les Actes de Jacques : les pouvoirs de saint Jacques sur la vie

  Saint Jacques, un saint thaumaturge

    Saint Jacques exorciste

  Saint Jacques protecteur de la terre et des eaux

  Les limites du pouvoir de saint Jacques

Chapitre V / Reliques de saint Jacques

  Le corps de saint Jacques à Compostelle

  Le tombeau de saint Jacques à Jérusalem

  Reliques originaires de Compostelle

  Des corps de saint Jacques en France

    Un corps sans tête à Échirolles. La tête à Compostelle ?

    Le corps de saint Jacques le Majeur à Saint-Sernin de Toulouse

    Le corps sans tête du Mineur à Saint-Sernin de Toulouse

    Un corps de saint Jacques à Angers

    Un corps de saint Jacques à La Chapelle-d’Angillon

  Des têtes de saint Jacques en France.

    Arras, Aire-sur-la-Lys : disputes autour d’une tête

    La tête de la cathédrale de Toulouse

  D’autres reliques de saint Jacques en France

    Des reliques venues d’Orient

  Ailleurs en Europe

Chapitre VI / Les pèlerinages à saint Jacques en France

    Les réactions de Compostelle

  Trois sanctuaires à Paris

    Saint-Jacques-aux-Pèlerins

    L’hôpital Saint-Jacques-du-Haut-Pas

    Saint-Jacques-de-la-Boucherie

    Des sanctuaires connus par leurs pèlerins

  Sanctuaires de substitution

  La vie des sanctuaires

    Les dévotions des pèlerins

    Les solennités pèlerines

Chapitre VII / Les confréries Saint-Jacques

  Retrouver chaque confrérie Saint-Jacques

  Des confréries gardiennes de sanctuaires

    Les réunions quotidiennes ou hebdomadaires

    Les fêtes solennelles de saint Jacques

  La confrérie dans la vie politique

  La confrérie dans la cité, structure de sociabilité

    Paix et moralité

    Le rang tenu dans les processions générales

    La confrérie aux Entrées royales

    La confrérie aux fêtes carnavalesques

  Les marques d’appartenance

    Le costume

    La chapelle

    La marque sur l’habitation

  La vie interne des confréries

    Les repas

    Les assemblées générales

    L’entrée d’un nouveau confrère

    L’assistance mutuelle

  Les confréries d’anciens pèlerins de Compostelle

    Le niveau social des confrères-pèlerins

    Mais sont-ils tous allés à Compostelle ?

    Le costume

Chapitre VIII / Hôpitaux Saint-Jacques et confréries hospitalières

  La demande des pèlerins

  L’hôpital, réponse des communautés

  Hôpitaux et confréries Saint-Jacques

    La confrérie gestionnaire d’un hôpital

    La confrérie fondatrice d’un hôpital

  Confrères, frères et sœurs de l’hôpital

    La vie des frères et sœurs

Chapitre IX / Les chemins de Saint-Jacques

  Chemins de Saint-Jacques, chemins vers les petits sanctuaires

  Les grands itinéraires

  À chacun « son » chemin de Saint-Jacques

  Les chemins de Saint-

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Denise PERICARD-MEA, enseignante puis doctorat d'histoire médiévale, chargée de cours à l'Université de Paris I

L'auteur est très impliquée dans les milieux associatifs Saint Jacques, membre du Bureau de l'Union des associations jacquaises de France

Avis et commentaires