Ce que le nazisme a fait à la psychanalyse - Laurence Kahn - Petite bibliothèque de psychanalyse - Format Physique et Numérique | PUF  

Ce que le nazisme a fait à la psychanalyse

Image
Ce que le nazisme a fait à la psychanalyse
Ce que le nazisme a fait à la psychanalyse
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
28/03/2018
14,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Est-il imaginable que la psychanalyse soit demeurée indemne du désastre du nazisme ? Pulsion, autoconservation, mystique de l’inconscient : entre la masse soudée autour de son Führer et l’effondrement de l’autonomie du droit, les psychanalystes assistèrent à l’entrée en force de la « nature », de ses forces souterraines et de sa « biologie » dans le champ langagier, politique, racial. Ils ont beaucoup lutté. Mais la transformation des conceptions analytiques qu’ils introduisirent alors ne les a-t-elle pas trahis ? Qu’advint-il de l’énigme de la transformation de la haine individuelle en psychose de masse quand le traitement psychanalytique de la Shoah privilégia l’écoute empathique en donnant la prévalence au trauma et à la pathologie des victimes ? Qu’est-il resté du paradoxe de l’engendrement de l’anti-civilisation par la civilisation elle-même ? Les psychanalystes ont-ils pris la pleine mesure de la désorientation, clinique et théorique, infligée par le déchaînement nazi ?


Caractéristiques

Nombre de pages: 
272
Code ISBN: 
978-2-13-080380-5
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

1 – Introduction. Des mots anciens, des sens nouveaux
2 – La loi hors la loi
3 – L’Homme Moïse ou Frère Hitler ?
4 – L’hérésie freudienne
5 – Le parasite et l’identité : la Gestalt
6 – Psychanalyse et Weltanschauung en 1930
7 – Épurer scientifiquement la psychanalyse
8 – Hartmann : Logos contre Bios
9 – Trauma extrême : quel inconscient ?
10 – La mère, l’enfant et l’empathie
11 – Liquidation de la tragédie
12 – La tentation du kitsch
13 – Et la haine ?
14 – Conclusion. Le sous-sol des mots

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Laurence Kahn est membre titulaire et formateur de l’Association psychanalytique de France. Elle a occupé les fonctions de président de l’APF de 2008 à 2010. Elle est notamment l’auteur de Cures d’enfance (Gallimard, 2004), Faire parler le destin (Klincksieck, 2005), L’écoute de l’analyste (Puf, 2012) et Le psychanalyste apathique et le patient postmoderne (L’Olivier, 2014).

Avis et commentaires