Anorexie, addictions et fragilités narcissiques - Vladimir Marinov - Petite bibliothèque de psychanalyse - Format Physique et Numérique | PUF  

Anorexie, addictions et fragilités narcissiques

Image: 
Anorexie, addictions et fragilités narcissiques
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/11/2001
15,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Les textes de ce volume reprenne le contenu, remanié pour l'édition, des conférences faites sur ce thème à Sainte-Anne, service du professeur Guelfi de janvier à juin 2000.


L'anorexie est la plus paradoxale des addictions puisqu'elle se rattache à un vide, un manque. L'addiction est une dépendance et même selon l'étymologie latine un esclavage. Mais comment expliquer, dans le cas de l'anorexie, une dépendance à une absence, à un tel vide alimentaire ? L'addiction est-elle une nouvelle forme de la dette psychique ou engage-t-elle le corps tout entier ?


Caractéristiques

Nombre de pages: 
192
Code ISBN: 
978-2-13-051922-5
Numéro d'édition: 
2
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction par Vladimir Marinov  


1 -- L'économie psychique de l'addiction par Joyce McDougall


2 -- Le narcissisme dans les troubles de conduites alimentaires par Vladimir Marinov


3 -- La rencontre avec l'alcoolique, le malentendu par Françoise Brelet-Foulard


4 -- La toxicomanie comme état-limite par Pierre Noaille


5 -- Narcissisme et états toxicomaniaques, la relation impersonnelle par Antonio Francisco Mendes Pedro


6 -- L'hystérique et son "addiction" par Jacqueline Lanouzière


7 -- Émergence de la notion d'addiction dans l'histoire de la psychanalyse par Marie-Madeleine Jacquet et Alain Rigaud 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Ouvrage publié sous la direction de Vladimir MARINOV, psychanalyste avec des textes de Vladimir Marinov, Joyce McDougall, Françoise Brelet-Foulard, Pierre Noaille, Antonio Francisco Mendes Pedro, Jacqueline Lanouzière, Marie-Madeleine Jacquet et Alain Rigaud

Avis et commentaires