Adam Ferguson, An Essay on the History of Civil Society - Claude Gautier - CNED - Format Physique et Numérique | PUF  

Adam Ferguson, An Essay on the History of Civil Society

Image: 
Adam Ferguson, An Essay on the History of Civil Society
Sous-titre: 
Nature, histoire et civilisation
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
23/11/2011
19,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Contemporain de Smith, Ferguson propose, dans cet Essay on the History of Civil Society paru en 1767, une vision du progrès et de la civilisation qui tranche singulièrement avec la conception libérale des libertés et de la société de marché. Loin de faire une apologie sans discernement de l’individu autonome et rationnel qui rapporte tout à lui-même et ne concède de restrictions à ses libertés que celles qui permettent à l’État régalien d’assurer la stabilité des propriétés et la paix indispensable à  l’accomplissement de ses intérêts, Ferguson montre que la civilisation, dans ses effets heureux, suppose un développement harmonieux des liens sociaux qui rattachent l’homme-citoyen au bien commun et à la société politique. Les excès de l’individualisme – aiguillonné par un intérêt que rien ne vient contrer – et les formes d’abêtissement entrainées par l’excès de la division du travail – qui métamorphose l’heureuse et inventive complémentarité dans le travail en une forme toujours plus abstraite et aliénante de dépendance – viennent contrebalancer la positivité du mouvement de l’improvement. Isolé pour ne pas dire esseulé, l’individu perd le sens de son implication politique dans le bien commun ; il risque alors de devenir le témoin impuissant du grand retour aux despotismes.

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
176
Code ISBN: 
978-2-13-059191-7
Numéro d'édition: 
1
Format
14.5 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

Première partie. — Le socle anthropologique de la société : l’individu est un être social naturellement porté au conflit (Partie I de l’Essay)

I. – Le mythe de l’état de nature
II. – Intérêts, union et dissensions
III. – Le bonheur est dans l’action

Seconde partie. — L’historicisation des sociétés : sauvages, barbares et civilisés (Parties II et III de l’Essay)

I. – Le modèle d’une histoire par étapes
II. – Des sauvages aux barbares : naissance de la propriété et développement des intérêts
III. – Des barbares aux civilisés : arts et libertés

Troisième partie. — Splendeurs, misères et décadence des sociétés civiles (Parties IV, V et VI de l’Essay)

I. – Prospérité des nations modernes et diversité des mœurs
II. – Première lecture négative des effets de l’improvement : le « déclin des nations »
III. – Seconde lecture négative de l’improvement : de « l’esclavage politique »

Quatrième partie. — De la genèse à l’histoire des sociétés civiles : histoire conjecturale et improvement

I. – De quelques formes de la liaison entre anthropologie et histoire
II. – L’Essay, ou l’intégration de l’anthropologie dans l’histoire

Conclusion



 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Claude Gautier est professeur de philosophie à l’Université Paul-Valéry Mont-pellier III. Il a consacré certaines de ses recherches aux Lumières écossaises et à l’invention du regard sociologique. Il a collaboré à la traduction, parue aux PUF, de La Théorie des sentiments moraux d’Adam Smith et est l’auteur de David Hume et les savoirs de l’histoire (Vrin-EHESS, 2005).

 

Avis et commentaires