Actuelles sur le traumatisme et le travail - Christophe Demaegdt - Souffrance et théorie - Format Physique et Numérique | PUF  

Actuelles sur le traumatisme et le travail

Image: 
Actuelles sur le traumatisme et le travail
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
12/10/2016
25,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Ni une parodie, ni un plagiat, ce titre est d’abord un hommage au texte de Freud publié en 1915, Actuelles sur la guerre et la mort. Il y a un siècle, cet article inaugurait une réflexion novatrice sur la violence et la barbarie, mais surtout sur le « travail culturel commun » et les désillusions qui s’y rapportent. Ce texte a fait date, et un certain nombre de questions examinées dans ce livre en sont tributaires.
S’il précise l’actualité de certaines des propositions psychanalytiques restées sans suites à l’issue de la Première Guerre mondiale, il vise surtout à les réexaminer à l’aune de la clinique du travail contemporaine, bien distincte de celle existant en temps de guerre. Le travail n’est pas neutre, et la grande leçon d’histoire du XXe siècle est que l’organisation du travail peut produire ce qu’il y a de pire. Aujourd’hui, quels liens existe-t-il entre la puissance et les pesanteurs des contraintes sociales, en particulier celles de l’organisation du travail, et la souffrance de celles et ceux qui y sont confrontés au quotidien ? Cette question générale engage-t-elle une simple actualisation théorique, ou sommes-nous confrontés à une mutation profonde de l’inscription du sujet dans la société ?


Caractéristiques

Nombre de pages: 
204
Code ISBN: 
978-2-13-078686-3
Numéro d'édition: 
1
Format
13 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Chapitre I – Les névroses de guerre. Un rendez-vous manqué entre la psychanalyse et le travail
1 – Actualités des névroses de guerre
2 – Névrose de guerre, traumatisme et hystérie masculine
3 – Les enjeux psychanalytiques des névroses de guerre
4 – La bataille des explications psychanalytiques face à la souffrance des soldats
L’effondrement du sentiment de toute puissance (Ferenczi)
La prédisposition névrotique ou le manque de virilité (Abraham)
Les pièges du devoir patriotique (Simmel)
Le problème de l’Idéal dans un contexte de guerre (Jones)
Refuser de tuer n’est pas déserter (Tausk)
5 – Freud après la guerre. 1918-1920. Nouvelles questions, nouvelles recherches
6 – Le traumatisme s’en va-t-en guerre. Il n’en sortira pas indemne. De l’étiologie sexuelle à la pulsion de mort
7 – La guerre peut-elle rendre fou ?
8 – Violence et société. Quelle théorie sociale pour la psychanalyse ?
9 – Le soldat et la mort
10 – La violence est-elle naturelle ? Critique de la pulsion de mort
11 – L’attrait du combat et la jouissance à tout prix
12 – À défaut de plaisir au travail, la jouissance
13 – Jouissance, violence, et traumatisme
14 – La victoire incontestée des conceptions psychologiques de la violence. Comment penser la violence sociale ?


Chapitre II – Le traumatisme à l’épreuve de la clinique du travail
1 – Victimes et victimologie
2 – Naissance et actualités de la psychotraumatologie du travail
3 – Du traumatisme au travail aux Risques PsychoSociaux
4 – Tomber malade. La logique de la décompensation
5 – Préserver sa santé. Les stratégies défensives contre la souffrance au travail
Première illustration : Quand penser devient risqué dans le travail humanitaire
Seconde illustration : Être sadique en prison : Les surveillants sont-ils tous pervers ?
6 – Pour articuler psychanalyse et psychodynamique du travail. Au-delà du traumatisme, le clivage
Le clivage à partir de la psychanalyse. Sens moral et perversion
Le clivage à partir de la clinique du travail. Moi guerrier et clivage forcé
La déstabilisation du clivage est une expérience traumatique
A contrario, la lutte contre le clivage engage l’estime de soi


Chapitre III – Le travail et la souffrance éthique. L’éthique traumatique ?
1 – Dire Non. L’autonomie morale du point de vue de la sociologie de l’éthique
2 – Se défendre ou résister contre l’injustice. L’autonomie morale et le travail
3 – Se trahir soi-même. La souffrance éthique
4 – Ne pas se reconnaître dans le travail. L’éthique et le travail de care
5 – Participer à sa propre aliénation ? Controverses autour de la servitude volontaire
6 – Ce que nous apprennent les enquêtes de terrain
La perte de sens, l’évitement de l’éthique, et le repli sur soi
Le doute, le brouillage des repères, et les pathologies de la cognition
Les pièges de l’Illusion chez les travailleurs zélés : « Ce dans quoi je me suis engagé avec passion hier me détruit aujourd’hui »
7 – Le tourment de la culpabilité et la haine de soi
8 – Bien travailler. Penser l’éthique en clinique du travail
9 Quelques propositions sur les rapports entre éthique et pratique
10 – Aimer son travail, s’aimer soi-même. Retours critiques sur la conception de la sublimation


Conclusion – Reconsidérer l’éthique au travail en psychanalyse
Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Christophe Demaegdt est psychologue clinicien à Charleroi et Bruxelles. Docteur en psychologie, chercheur associé au Laboratoire psychologie clinique, psychopathologie et psychanalyse de l’université Paris Descartes, il est membre actif de l’Association internationale des spécialistes en psychodynamique du travail.

Avis et commentaires