3 séances par semaine ? - Évelyne Chauvet - Débats en psychanalyse - Format Physique et Numérique | PUF  

3 séances par semaine ?

Image
3 séances par semaine ?
3 séances par semaine ?
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
23/10/2019
22,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

L’écart se creuse entre la temporalité accélérée du monde actuel et celle de la psychanalyse, marquée par l’a-temporalité de l’inconscient. Mais sont-elles dissociables du point de vue de notre fonctionnement psychique ? Les psychanalystes doivent interroger les enjeux conscients et inconscients de cet écart.

Vivant dans l’instant, dans l’addiction d’une action-excitation constante, le sujet en est-il altéré dans son rapport au temps psychique, à son monde interne, à ses objets et à leur manque ? La technologie contemporaine encourage-t-elle l’illusion d’une maîtrise possible du temps et de l’objet ?

Le hors-temps psychique, le refoulé, la nécessaire construction des origines, les traces de l’histoire psychique, des souffrances et des traumatismes précoces, trouvent-ils encore un temps et un lieu psychique pour s’inscrire et s’élaborer ? La résistance à la psychanalyse ne trouve-t-elle pas là un champ royal où se loger ? Le temps est-il venu pour la psychanalyse d’éclairer ce nouveau « malaise dans la civilisation » ? Telles sont les thématiques qui sont interrogées et élaborées par les auteurs de cet ouvrage.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
176
Code ISBN: 
978-2-13-081886-1
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Évelyne Chauvet
Introduction : « la psychanalise est-elle de notre temps ? »

LA PSYCHANALYSE ET SON TEMPS
Denys Ribas : « Le temps de la psychanalyse »
Gilbert Diatkine : « Trois séances ! Mais pourquoi ? »

LA PSYCHANALYSE ET L’IMPATIENCE DES TEMPS QUI COURENT
Jacques André : « Une cure atemporelle ? »
Bernard Bensidoun : « L’inquiétant accélération du temps »
André Ciavaldini : « Quand l’excitation fait loi »
Bernard Golse : « La fin d’une analyse d’enfant. Une question révolue à défaut d’être résolue »

PERDRE L’IMPATIENCE : LE TEMPS SENSIBLE
Julia Kristeva : « Perdre l’impatience : le temps sensible

LA CURE, SON TEMPS, SON RYTHME
Paul Denis : Introduction
Élisabeth Birot : « Entre répétition traumatique et principe de plaisir, le rythme »
Évelyne Chauvet : « La cure et son tempo : l’impatience de bon aloi »
Hélène Suarez Labat : « De l’immédiateté à l’intermédiaire : le temps retrouvé »

ART ET CURE : ENTRE LENTEUR ET FULGURANCE
Françoise Coblence : « Art et cure : entre lenteur et fulgurance »
Laurent Danon Boileau : « Entre perte de soi et répétition : l’instant créatif »
Jean Claude Rolland : « Le temps en acte »
Évelyne Toussaint : « Art contemporain et temporalités multiples. Comment s’échapper vers le présent »

RÉFLEXIONS CONCLUSIVES 
René Roussillon : « Un transfert sur l’environnement ? « 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Évelyne Chauvet est psychiatre, psychanalyste, membre titulaire formatrice et secrétaire scientifique de la SPP, organisatrice du colloque 2018 de la SPP, ancienne secrétaire adjointe du CPLF (Congrès des psychanalystes de langue française), ancienne rédactrice de la RFP, lauréate du prix Maurice Bouvet.