Économie publique - Alain Wolfelsperger - Thémis - Format Physique et Numérique | PUF  

Économie publique

Image
Économie publique
Économie publique
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/11/1995
25,97 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Caractéristiques

Nombre de pages: 
488
Code ISBN: 
978-2-13-047035-9
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

AVANT-PROPOS, 13

    PREMIÈRE PARTIE

        LA THÉORIE POSITIVE DE L'ÉTAT

CHAPITRE PREMIER. — Nature et origines de l'État, 17

  I /  Définition de l'État, 17

  II /  Les droits et l'État, 18

  III /  L'état de nature, 20

  IV /  De l'état de nature à la nature de l'État, 22

  V /  Critique de la théorie du contrat social, 25

  VI /  Une autre conception de l'origine de l'État : la théorie de la domination, 30

  VII /  Les deux théories fondamentales de l'économie publique, 34

CHAPITRE II. — Le problème des biens collectifs, 37

  I /  Introduction : les biens à caractère collectif, 37

  II /  L'excluabilité des biens à caractère collectif, 41

  III /  Le problème de la fourniture des biens collectifs en économie de marché et le modèle de l'équilibre de Cournot-Nash, 44

  IV /  La portée du modèle de l'équilibre de Cournot-Nash, 50

  V /  Une solution au problème des biens collectifs : les biens privés substituts, 55

  VI /  Biens collectifs, free riding, révélation de préférence et théorie des jeux, 56

  VII /  Le problème des biens collectifs et la répétition de la situation d'interaction, 65

  VIII /  Le problème des biens collectifs et les motivations individuelles, 71

  IX /  Conclusion, 75

CHAPITRE III. — Les choix publics, 77

  I /  Introduction, 77

  II /  Les caractères généraux de la théorie économique de la politique, 78

  III /  La demande de biens collectifs, 80

  IV /  La théorie de l'équilibre politique : le rôle de la règle de majorité, 84

  V /  Le rôle des élections : la théorie spatiale de la démocratie, 92

  VI /  Le rôle des élections : la théorie probabiliste du vote, 96

  VII /  Conclusion, 101

    DEUXIÈME PARTIE

        LA THÉORIE NORMATIVE DE L'ÉTAT

CHAPITRE IV. — L'économie du bien-être et la norme d'efficacité, 105

  I /  Introduction : définition et nature générale de la théorie normative de l'État, 105

  II /  Les principes de base de l'économie du bien-être, 106

  III /  Caractérisation d'une situation optimale : le cas d'une économie de consommation, 119

  IV /  Caractérisation d'une situation optimale : le cas d'une économie de production, 122

  V /  Caractérisation d'une situation optimale en présence de biens collectifs, 130

CHAPITRE V. — L'économie du bien-être et les normes de justice, 135

  I /  Qu'est-ce que la justice ?, 135

  II /  La place de la justice dans l'économie du bien-être, 136

  III /  Les utilités possibles dans une économie de production, 144

  IV /  La conception néo-utilitariste de la justice, 145

  V /  Les conceptions non utilitaristes de la justice : le cas de la théorie de Rawls, 154

  VI /  Les conceptions non utilitaristes de la justice : l'exemple de la justice comme respect des droits, 158

CHAPITRE VI. — L'État dans l'économie mixte idéale, 161

  I /  Introduction : nature générale de l'intégration de l'État dans l'économie normative, 161

  II /  L'efficacité de l'économie de marché de concurrence : le premier théorème fondamental de l'économie du bien-être, 166

  III /  L'inefficacité de l'économie de marché de concurrence et le rôle de l'État : les comportements non concurrentiels, 170

  IV /  L'inefficacité de l'économie de marché de concurrence et le rôle de l'État : les biens à caractère collectif, 171

  V /  L'inefficacité des marchés de concurrence et le rôle de l'État : l'imperfection de l'information, 180

  VI /  L'inéquité des marchés et le rôle de l'État : le second théorème fondamental de l'économie du bien-être, 187

CHAPITRE VII. — Les limites de la théorie normative de l'État, 193

  I /  Introduction, 193

  II /  L'information de l'État, 193

  III /  Les coûts d'administration, 197

  IV /  Les contraintes exogènes et la question de l' "optimalité de second rang", 200

  V /  La motivation des agents de l'État, 202

  VI /  Les conséquences des limites de la théorie normative de l'État : la réhabilitation de l'écono

Avis et commentaires