Économie du bien commun - Jean Tirole - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Économie du bien commun

Image: 
Économie du bien commun
Auteur: 
1 commentaire(s)
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
11/05/2016
18,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Avec ce premier livre en français destiné à un large public, le prix Nobel d’économie 2014 nous invite à partager sa passion pour cette discipline. Il défend une certaine vision de l’économie, science qui croise la théorie et les faits au service du bien commun, et de l’économiste, chercheur et homme de terrain. C’est dire que le lecteur pénètre dans l’atelier d’un économiste et voyage à travers les sujets affectant notre quotidien : économie numérique, innovation, chômage, changement climatique, Europe, État, finance, marché… En dressant un panorama des grandes problématiques de l’économie d’aujourd’hui, Jean Tirole nous fait entrer au cœur des théories dont il est le père.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
640
Code ISBN: 
978-2-13-072996-9
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos – Économie et société


Chapitre 1 – Aimez-vous l’économie ?
I. Ce qui entrave notre compréhension de l’économie
II. Le marché et les autres modes de gestion de la rareté
III. Mieux partager l’économie


Chapitre 2 – Les limites morales du marché
I. Limites morales du marché ou défaillance du marché ?
II. Le non-marchand et le sacré
III. Le marché, menace pour le lien social ?
IV. Les inégalités


Le métier de chercheur en économie


Chapitre 3 – L’économiste dans la cité
I. L’économiste, intellectuel public
II. Les écueils de l’implication dans la cité
III. Une nécessaire interaction et quelques garde-fous
IV. De la théorie à la politique économique


Chapitre 4 – La recherche au quotidien
I. L’aller-retour entre théorie et évidence empirique
II. Le microcosme de l’économie universitaire
III. Les économistes : renards ou hérissons ?
IV. Le rôle des mathématiques
V. La théorie des jeux et la théorie de l’information
VI. Les contributions méthodologiques


Chapitre 5 – L’économie en mouvement
I. Un acteur pas toujours rationnel : homo psychologicus
II. Homo socialis
III. Homo incitatus : les effets contre-productifs des récompenses
IV. Homo juridicus : droit et normes sociales
V. Homo Darwinus


Le cadre institutionnel de l’économie


Chapitre 6 – Pour un État moderne
I. Le marché a de nombreuses défaillances, qui doivent être corrigées
II. La complémentarité entre marché et État et les fondements du libéralisme
III. Primauté du politique ou autorités indépendantes ?
IV. Réformer l’État


Chapitre 7 – L’entreprise, sa gouvernance et sa responsabilité sociale
I. De nombreuses organisations possibles… et peu d’élues
II. Et la responsabilité sociale de l’entreprise dans tout cela ?


Les grands défis macroéconomiques


Chapitre 8 – Le défi climatique
I. L’enjeu climatique
II. Les raisons du surplace
III. Des négociations qui ne sont pas à la hauteur des enjeux
IV. Responsabiliser les acteurs face au réchauffement climatique
V. Les inégalités et la tarification du carbone
VI. Crédibilité d’un accord international
VII. En conclusion : remettre les négociations sur la bonne voie


Chapitre 9 – Vaincre le chômage
I. Le constat
II. Une analyse économique du contrat de travail
III. L’incohérence de nos institutions
IV. Que peut apporter une réforme et comment la réussir ?
V. Les autres grands débats relatifs à l’emploi
VI. L’urgence


Chapitre 10 – L’Europe à la croisée des chemins
I. La construction européenne : de l’espérance au doute
II. Les origines de la crise de l’euro
III. Le cas de la Grèce : beaucoup d’amertume de part et d’autre
IV. Quelles options pour l’Europe désormais ?


Chapitre 11 – À quoi sert la finance ?
I. À quoi sert la finance ?
II. Comment transformer des produits utiles en produits toxiques
III. Les marchés sont-ils efficients ?
IV. Mais, au fait, pourquoi régule-t-on ?


Chapitre 12 – La crise financière de 2008
I. La crise financière
II. Le nouvel environnement post-crise
III. À qui la faute ? Les économistes et la prévention des crises


L’enjeu industriel


Chapitre 13 – Politique de la concurrence et politique industrielle
I. À quoi sert la concurrence ?
II. Et la politique industrielle dans tout ça ?


Chapitre 14 – Quand le digital modifie la chaîne de valeur
I. Les plates-formes, gardiennes de l’économie numérique
II. Les marchés bifaces
III. Un modèle économique différent : quand les plates-formes régulent
IV. Les défis des marchés bifaces pour le droit de la concurrence


Chapitre 15 – Économie numérique : les défis sociétaux
I. La confiance
II. La propriété des données
III. La santé et la solidarité
IV. Les nouvelles formes d’emploi au xxie siècle
V. Économie numérique et emploi
VI. La fiscalité


Chapitre 16 – L’innovation et la propriété intellectuelle
I. L’impératif de l’innovation
II. La propriété intellectuelle
III. Gérer l’accumulation des royalties
IV. Les institutions de l’innovation
V. Le développement coopératif et le logiciel libre
VI. Et beaucoup d’autres débats


Chapitre 17 – La régulation sectorielle
I. Une quadruple réforme et sa rationalité
II. La régulation incitative
III. Les tarifs des entreprises régulées
IV. La régulation de l’accès au réseau
V. Concurrence et service public

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

En décernant à Jean Tirole seul le prix Nobel d’économie 2014, l’Académie royale suédoise des sciences récompensa « l’un des économistes les plus influents de notre époque ». Médaille d’or du CNRS en 2007, Jean Tirole est président de Toulouse School of Economics (TSE), membre fondateur de l’Institute for Advanced Study in Toulouse (IAST) et directeur scientifique de l’Institut d’économie industrielle (IDEI). Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), il est aussi professeur invité au Massachusetts Institute of Technology (MIT), membre du Conseil d’analyse économique (CAE) et membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

Agenda

8 novembre 2016
Les conférences

Retrouvez nos auteurs lors des JÉCO (Les journées de l'économie).

Avis et commentaires

Où est passé le bien commun ? se demande le prix Nobel d'économie. Jean Tirole ne se contente pas de poser la question car la réponse est l'oeuvre de sa vie . Il ne va d'ailleurs négliger aucun aspect en traitant à la fois de l'innovation, de la Finance, du chômage, de l'économie numérique, de l'Europe, du rôle et de la place de l'Etat, du changement climatique.

A travers sa vision économique Tirole cherche à retendre les fils de la solidarité entre tous les acteurs politiques et économiques.

Comments

Où est passé le bien commun ? se demande le prix Nobel d'économie. Jean Tirole ne se contente pas de poser la question car la réponse est l'oeuvre de sa vie . Il ne va d'ailleurs négliger aucun aspect en traitant à la fois de l'innovation, de la Finance, du chômage, de l'économie numérique, de l'Europe, du rôle et de la place de l'Etat, du changement climatique.

A travers sa vision économique Tirole cherche à retendre les fils de la solidarité entre tous les acteurs politiques et économiques.