Les miscellanées, un livre impossible ? | Presses universitaires de France