Jean Leclant : Livres et Livres Numériques (Ebook) - Bibliographie | PUF  

Jean Leclant

En savoir plus

En savoir plus: 

Cet article provient du Dictionnaire universel des littératures, volume 1, sous la dir. de Béatrice Didier, Paris, PUF, 1994.
Mise à jour prévue.


LECLANT Jean


Né en 1920, élève de l’École normale supérieure, agrégé et docteur ès lettres, J. Leclant a été membre de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire de 1948 à 1952 (travaux à Karnak et Tanis), puis a dirigé la Mission archéologique en Éthiopie de 1952 à 1956. Professeur à l’université de Strasbourg (1953 à 1963), puis à la Sorbonne de 1963 à 1979, et directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études de 1964 à 1990, il a été élu au Collège de France en 1979 dans la chaire d’égyptologie. Sur le terrain, il a continué d’animer, jusqu’à présent, d’importants chantiers de fouilles, notamment à Saqqarah (Égypte) ainsi qu’en Nubie, à Soleb et Sedeinga (soudan). Son œuvre scientifique porte essentiellement sur les textes des Pyramides et les temples funéraires de la VIe dynastie (Ancien Empire) et, à la basse époque, sur la XXVe dynastie dite “ éthiopienne ”, ainsi que sur la place de la civilisation égyptienne dans une perspective africaine. Œuvres : Le Déchiffrement des écritures et des langues (Paris, Asiathèque, 1975) ; (dir.), Les Pharaons (Paris, Gallimard, 1979).