Anne Juranville : Livres et Livres Numériques (Ebook) - Bibliographie | PUF  

Anne Juranville

Anne Juranville
Anne Juranville

Née à Hazebrouck (59) le 9 novembre 1947, Anne Juranville a fait ses études secondaires à Nice. Après des études de philosophie à l’université de Paris qui ont abouti à l’agrégation de philosophie en 1971, elle s’est orientée vers la psychologie à l’université Paris 7. D’abord maître de conférences à l’université de Tours, elle a été nommée en 1997 professeur de psychologie clinique à l’université de Nice.
Ses travaux et publications portent essentiellement sur des questions touchant les rapports entre la psychanalyse et l’art, avec deux grandes orientations : la mélancolie (son lien à la création, ses aspects anthropologiques) et  le féminin (la mystique, la possession, la littérature féminine contemporaine, la question de la féminité dans la post-modernité).
Ouvrages :
La femme et la mélancolie, Puf, 1993; traduction en espagnol, La mujer y la melancolia, Buenos Aires, Nueva Vision, 1994.
Figures de la possession, Actualité psychanalytique du démoniaque, Presses Universitaires de Grenoble, 2001.
Fatalités du féminin, collectif, en co-direction avec Jacques André, Puf, 2002.
La mélancolie et ses destins. Mélancolie et dépression, InPress, 2005.
Elle a écrit de nombreux articles consacrés à l’art et la création (Virginia Woolf, Virginie Despentes, Frida Kahlo, Ian McEwan, Lawrence Durrell, Soutine, Lars von Trier, Catherine Millet, Elfriede Jelinek...).

Bibliographie de Anne Juranville

Fatalités du féminin

Fatalités du féminin

Jacques André

Fatalités du féminin

Jacques André

Sexe faible dans le monde de la culture, la femme par les relations privilégiées qu'elle entretient avec la vie, la mort, la sexualité, serait-elle le sexe...

La femme et la mélancolie

La femme et la mélancolie

Anne Juranville

La femme et la mélancolie

Anne Juranville

La mélancolie, épreuve de la perte, considérée dans son lien avec l'expérience extrême de la création, sert ici de révélateur privilégié. La mélancolie...