TRADITION ET MODERNITÉ

Extrait

Il n'est pas d'opposition plus banalisée et plus trompeuse à la fois : la tradition est, pour les uns, une force d'inertie contraire au changement nécessaire, pour les autres, un espace de références nécessaires dont la nostalgie moderne se nourrit la modernité est, pour les uns, une rupture inaugurant les nouveaux commencements et contribuant à la marche du progrès, pour les autres, une cassure qui livre l'homme moderne aux incertitudes et à l'épreuve du nouveau. Les deux termes désignent des modes opposés de la relation à la temporalité. La tradition est indissociable de la continuité, de la transmission, du maintien, la modernité dissocie, transforme, repousse les frontières de l'impossible. Les deux termes ne s'enferment pas dans une définition, la tradition apparaît dans la diversité de ses aspects avec la manifestation des traditions identifiées par les spécialistes, la modernité se décompose en modernités successives sous le regard des historiens.
...

Georges BALANDIER


Retrouvez l'intégralité de cet article dans le Dictionnaire des sciences humaines.

Bibliographie

ALLEAU R. & PÉPIN J., «Tradition», Encyclopedia Universalis, Paris, 1973, vol.16
APTER D., The Politics of Modernization, Chicago, University Chicago Press, 1965
ARENDT H., La Condition de l'homme moderne, (1958), trad. par Fradier G., Paris, Pocket, 2002
ARON R., Les Désillusions du progrès, essai sur la dialectique de la modernité, (1969), Paris, Gallimard, 1996
BALANDIER G., Anthropologie politique, (1967), Paris, PUF, 2004 - Le Grand Système, Paris, Fayard, 2001 - Le Grand Dérangement, Paris, PUF, 2005
COMPAGNON A., Les Antimodernes. De Joseph de Maistre à Roland Barthes, Paris, Gallimard, 2005
EISENSTADT S., Tradition, Change and Modernity, (1973), Malabar, Robert Krieger, 1983
GEERTZ C., Old Societies and New States, New York, Free Press, 1963
GIDDENS A., Les Conséquences de la modernité, (1990), trad. par Meyer O., Paris, L'Harmatthan, 1994
HUNTINGTON S., Le Choc des civilisations, (1996), trad. par Fidel J.-L., Paris, Odile Jacob, 2000
LEFEBVRE H., Introduction à la modernité, (1952), Paris, Minuit, 1977
LYOTARD J.-F., La Condition post-moderne, (1979), Paris, Minuit, 1991
TOURAINE A., Critique de la Modernité, (1992), Paris, Fayard, 1998

Corrélats

Anthropologie et politique, Balandier G., Changement social, Histoire, Individualisme démocratique, Modernité, postmodernité et surmodernité, Modernité, postmodernité et surmodernité, Mondialisation, Performance, Postmodernisme et sciences humaines, Progrès, Réflexivité et modernité, Régimes d'historicité, Religion et modernité, Sacré, Transmission et valeurs

Newsletter Enseignant
Image:RightBanner.jpg