Ergonomie constructive

Plus que d’un manuel, il s’agit d’un manifeste, qui propose une vision nouvelle de l’ergonomie, constructive et développementale.


Caractéristiques

  • 254 pages
  • 27.00 €
  • Numéro :
  • ISBN : 978-2-13-060748-9
  • N° d'édition : 1
  • Date de parution : 21/08/2013
  • Sous-discipline : Sans


Où se procurer
cet ouvrage ?


L'ouvrage

Depuis son origine, l’ergonomie s’est donné pour objectif l’adaptation du travail, des environnements, des machines à l’Homme. Cet objectif est-il aujourd’hui suffisant ? Répond-il de façon adéquate aux besoins des individus, des organisations et des sociétés ?
Cet ouvrage vise à répondre à ces questions et propose une vision constructive, développementale, de l’ergonomie. En effet, l’ergonomie ne peut se satisfaire d’une vision ponctuelle, statique, de l’adaptation, qui réduirait son objectif à la conception de systèmes adaptés au travail tel qu’il est défini à un moment donné, aux opérateurs tels qu’ils sont à un moment particulier, aux organisations telles qu’elles opèrent là et maintenant.
L’objectif de l’ergonomie doit être le développement. Développement des individus, grâce à la mise en place de situations d’action qui favorisent la réussite et l’acquisition ou la construction de savoir-faire, de connaissances, de compétences. Développement des organisations, grâce à l’intégration dans les organisations elles-mêmes de processus réflexifs, ouverts aux capacités d’innovation des opérateurs eux-mêmes.
À l’inverse d’une vision défensive, où le travail est pensé prioritairement comme une source de con-traintes et où le rôle de l’ergonome se borne à la réduction de ces contraintes, l’objectif de l’ergonomie constructive est l’élimination des entraves à la réussite et au développement, la maximisation des opportunités.

Table des matières

Section 1 – Ressources et conditions du développement

Catherine Delgoulet et Christine Vidal-Gomel,
Le développement des compétences : une condition pour la construction de la santé et de la performance au travail

Sandrine Caroly et Flore Barcellini,
Le développement de l’activité collective

Laurent Van Belleghem, Sandro De Gasparo et Irène Gaillard,
Le développement de la dimension psychosociale au travail

Yannick Lemonie et Karine Chassaing,
De l’adaptation du mouvement au développement du geste

Cathy Toupin, Béatrice Barthe et Sophie Prunier-Poulmaire,
Du temps contraint au temps construit : vers une organisation capacitante du travail en horaires alternants et de nuit

Fabrice Bourgeois et François Hubault,
L’activité, ressource pour le développement de l’organisation du travail

Adelaide Nascimento, Lucie Cuvelier, Vanina Mollo, Alexandre Dicioccio et Pierre Falzon,
Construire la sécurité : du normatif à l’adaptatif

Corinne Gaudart et Élise Ledoux,
Parcours de travail et développement


Section 2 - Dynamiques d’action, dynamiques de développement

Johann Petit et Fabien Coutarel,
L’intervention comme dynamique de développement conjoint des acteurs et de l’organisation

Pascal Béguin,
La conception des instruments comme processus dialogique d’apprentissages mutuels

Gaëtan Bourmaud,
De l’analyse des usages à la conception des artefacts : le développement des instruments

Fabien Coutarel et Johann Petit,
Prévention des TMS et développement du pouvoir d’agir

Flore Barcellini, Laurent Van Belleghem et François Daniellou,
Les projets de conception comme opportunité de développement des activités

Vanina Mollo et Adelaide Nascimento,
Pratiques réflexives et développement des individus, des collectifs et des organisations

Justine Arnoud et Pierre Falzon,
La co-analyse constructive des pratiques

Bénédicte Six-Touchard et Pierre Falzon,
L’auto-analyse du travail : un outil réflexif pour le développement des compétences

A propos des auteurs

Pierre Falzon est professeur titulaire de la chaire d’ergonomie et neurosciences du travail au Conservatoire national des Arts et métiers et directeur du Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD). Il a été président de l’International Ergonomics Association, fédération mondiale des sociétés d’ergonomie et a déjà coordonné aux Puf le manuel de référence de la discipline, Ergonomie.


Les directeurs

Pierre Falzon