Des femmes admirables

Les femmes et la folie à travers une galerie de portraits tirés de la littérature et du cinéma.


Caractéristiques

  • 200 pages
  • 15.00 €
  • Numéro :
  • ISBN : 978-2-13-060645-1
  • N° d'édition : 1
  • Date de parution : 29/08/2012
  • Sous-discipline : Sans


Où se procurer
cet ouvrage ?


L'ouvrage

Quel point commun entre Madame Bovary mère et Cruella D’Enfer, Sidonie Verdurin et Lady Macbeth, Maria Schneider et Milady de Winter ?
Les portraits à l’eau-forte réunis ici donnent de la femme – fille, mère, amante, épouse… – une image dont seule la fiction, littéraire ou cinématographique, peut exprimer l’infinie violence et la folie. On l’aura compris : loin de la vision compassionnelle propre à notre temps, l’auteur nous entraîne dans une plongée sans complaisance vers le côté obscur du féminin.

Table des matières

Avant-propos


I. Maternité : le règne inégalé


Madame Bovary mère (Madame Bovary, Gustave Flaubert)
Violet Venable (Soudain l’été dernier, Joseph L. Mankiewicz)
Madame Fichini (Les petits filles modèles, la comtesse de Ségur)
Camille Duvillard (Paris, Émile Zola)
Charlotte Haze (Lolita, Vladimir Nabokov)
Les Kohut, mère et fille (La Pianiste, Elfriede Jelinek)


II. Le désir et la haine


Madame Loiseau (Boule-de-Suif, Guy de Maupassant)
La femme mariée (La Sonate à Kreutzer, Léon Tolstoï)
Anne Bronson Farrel Vilas Crump (Le Destin de Mr Crump, Ludwig Lewisohn)
Elli Link et Margarete Bende, dite « La Bende » (L’Empoisonnement, Alfred Döblin)
Claire Wäscher Zahanassian (Le Retour de la vieille dame, Friedrich Dürrenmatt)
Phèdre et Œnone (Phèdre, Jean Racine)
Irena Doubrovna (La Féline, Jacques Tourneur)
Lucy Westenra (Dracula, Bram Stocker)
Alicia Clary (L’Ève future, Villiers de l’Isle-Adam)
La fiancée de Frankenstein (La Fiancée de Frankenstein, James Whale)
Maria Schneider (Le Dernier Tango à Paris, Bernardo Bertolucci)


III. La femme est l’avenir de l’homme


Les femmes savantes (Les Femmes savantes, Molière)
La reine de Cœur (Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll)
Sidonie Verdurin (À la recherche du temps perdu, Marcel Proust)
Maureen Johnson Tarnopol (Ma vie d’homme, Philip Roth)
Suzanne Stone (Prête à tout, Gus van Sant)
Lady Macbeth (Macbeth, William Shakespeare)
Ingrid Betancourt (La Rage au cœur, Même le silence a une fin)
Doña Rosa (La Ruche, Camilo José Cela)
Cruella D'Enfer (Les 101 Dalmatiens, Studios Disney)
Milady de Winter (Les Trois Mousquetaires, Alexandre Dumas)

A propos des auteurs

Olivia Resenterra est une demoiselle née à Rochefort-sur-mer en 1978. Études de philosophie à Poitiers, Salamanque, puis à la Sorbonne. Elle n’aime pas les films de Jacques Demy et quitte à danser dans la rue, préfère de loin West Side Story.


Les directeurs

Roland Jaccard