Al Jazeera. Liberté d'expression et pétromonarchie

Ce travail précurseur est une réflexion sur l’émergence d’un discours pluraliste dans un régime non-représentatif.


Caractéristiques

  • 296 pages
  • 20.50 €
  • Numéro :
  • ISBN : 978-2-13-058619-7
  • N° d'édition : 1
  • Date de parution : 25/05/2011


Où se procurer
cet ouvrage ?


L'ouvrage

La liberté d’expression : un privilège démocratique ? La création d’une chaîne d’information pluraliste dans une pétromonarchie de la péninsule arabique laisse perplexe. Pourtant, la plus populaire des chaînes arabes s’est rapidement imposée dans le paysage médiatique mondial, au point de devenir une source d’information de référence sur la scène internationale, même pour ses concurrentes occidentales.
Comment expliquer qu’Al Jazeera se soit affirmée comme un espace de liberté alors qu’elle était dépendante de la famille régnante du Qatar ? Comment interpréter la création par l’État d’un média pluraliste dans un système politique dominé par une oligarchie tribale où les institutions démocratiques n’existaient pas encore ? Comment la chaîne a-t-elle pu relayer pendant des années les aspirations démocratiques des peuples du Moyen-Orient – allant jusqu’à jouer un rôle crucial dans la diffusion des révoltes tunisienne, égyptienne et libyenne sans menacer le régime de l’Émirat ? Jusqu’où a-t-elle relayé la politique étrangère du Qatar ? A-t-elle occulté ses affaires intérieures ? Comment la société locale a-t-elle réagi à la chaîne ? Plus de dix ans après le lancement d’Al Jazeera, ces questions sont restées largement irrésolues. La diffusion de vidéos d’Al-Qaida par des studios situés à quelques dizaines de kilomètres du Commandement central américain dans le Golfe reste à cet égard le plus célèbre des paradoxes de ce média hors normes.
Ce travail précurseur, fondé sur une analyse exhaustive des émissions de la chaîne arabe et des entretiens sur le terrain avec de très nombreux acteurs et témoins, montre comment, au sein d’une monarchie tribale, a émergé un discours médiatique pluraliste qui a su efficacement concurrencer les normes de production de l’information du journalisme occidental.

Table des matières

Introduction. — Al Jazeera : un objet médiatique non identifié

Chapitre premier. — L’invention d’un système médiatique dans un État rentier du Golfe
La réforme « en trompe-l’œil » des médias saoudiens
La re-fermeture du paysage médiatique aux Émirats Arabes Unis
Originalité du dispositif d’Al Jazeera

Chapitre II. — Isolation d’Al Jazeera au Qatar
Les différents projets d’Al Jazeera : d’une chaîne nationale à un dispositif d’exception. Dispositifs d’exception administrative et juridique
La fermeture de la rédaction à la population locale
L’ambiguïté du statut de la chaîne : entre public et privé

Chapitre III. — Un enjeu de concurrence entre les clans de la famille régnante
Le régime du Sheikh Hamad Ben Khalifa et la cooptation de nouveaux groupes dominants
Les grands réseaux en concurrence dans la chaîne
Le rôle du Ministre des Affaires Étrangères, le Sheikh Hamad Ben Jassem
L’influence du Sheikh Hamad Ben Thamer
La réaction de Sheikha Moza Bint Nasser Al-Misnad
Remaniement du Conseil d’administration et modification de ses prérogatives

Chapitre IV. — Al Jazeera au cœur de la stabilité dynastique qatarie
L’Émir et la gestion de la conflictualité politique
Rôle d’Al Jazeera dans la mobilisation d’une opposition politique au Qatar
Al Jazeera aggrave les conflits au sein de la famille régnante
Collusion entre membres de la famille régnante et élites salafistes contre la libéralisation promue par Sheikha Moza
Déstabilisation du régime

Chapitre V. — Clientélisme et pluralisme
Pluralisme
Liberté éditoriale
Concurrence entre les clans et garantie du pluralisme

Chapitre VI. — Le discours démocratique « radical » d’Al Jazeera
Une critique du journalisme occidental
Un discours « démocratique radical »

Chapitre VII. — La construction du Network autour d’une collection de points de vue
La logique d’un network commercial : en contrepoint de la chaîne arabe
Le coup de théâtre de la création d’Al Jazeera International en anglais
Tribalisation du Network et niches de clientèle
Un modèle médiatique insulaire relativiste
La figure de « l’île globale » : pouvoir et représentation dans les États rentiers du Golfe

Chapitre VIII. — Un nouveau modèle médiatique
Médias et co-isolation de communautés imaginées dans un contexte global
Le Qatar comme incarnation du « régime cosmopolitique » (U. Beck). Des espaces de liberté d’expression non démocratiques
Pluralismes sans démocratie : le rôle des États du Golfe dans la configuration du paysage médiatique arabe

Conclusion. — Vers un nouvel idéal-critique pour le journalisme globalisé ?

Bibliographie
Annexes

A propos des auteurs

Après des études de lettres et de linguistique et une formation en études arabes et islamiques à la Sorbonne, Claire-Gabrielle Talon a intégré l’Institut d’Études Politiques de Paris pour y mener des études doctorales au sein de la Chaire Moyen-Orient Méditerranée. Elle a achevé dans ce cadre un doctorat sur la chaîne de télévision Al Jazeera. Spécialiste du Moyen-Orient, elle est aussi l’auteur de nombreux rapports sur les médias arabes.


Les directeurs

Gilles Kepel

Brief presentation

Claire Talon completed her Ph.D in Political Science at Sciences Po in Paris.



Al Jazeera. Freedom Of Expression in a Petro-Monarchy


Freedom of speech is usually considered a privilege of democracy. The launch of a pluralist news channel in an Arab petro-monarchy therefore provoked deeply skeptical reactions from academics.
Nonetheless, the most popular Arab TV news channel swiftly became a premium international source of news, even for its Western counterparts.
How has Al Jazeera been able to establish itself as a space of freedom while being administratively and financially dependent on Qatar’s ruling family? How was a media outlet based on freedom of opinion able to develop in a political system dominated by a tribal oligarchy where democratic institutions did not yet exist? How did Al Jazeera come to relay the democratic aspirations of people in the Middle East over the years, playing a crucial role in the spread of Tunisian, Egyptian and Libyan revolutions, without threatening the Qatari regime? Has it really ignored Qatari domestic issues? How did civil society in Qatar react to the channel?
More than ten years after the station's launch, most of these questions remain unsolved. Among them, the screening of Al Qaeda tapes by a channel whose headquarters are positioned a few miles away from the US Military Central Command in the Persian Gulf is one of the most striking.
This work discusses the development of pluralist and radical democratic discourse in a non-representative regime. It shows how, within a tribal configuration, a media could emerge that called into question the norms prevailing in Western newsmaking.

TABLE OF CONTENTS


Introduction. — Al Jazeera: an unidentified media object
I. The invention of a media system in a ‘rentier’ State in the Gulf
II. The isolation of Al Jazeera in Qatar
III. A stake in the competition between clans of the reigning family
IV. Al Jazeera at the heart of the dynastic stability in Qatar
V. Votecatching and pluralism
VI. Al Jazeera’s ‘radical’ democratic discourse
VII. The construction of the Network around a number of viewpoints
VIII. A new media model
Conclusion. Moving towards a new critical ideal for globalised journalism?
Bibliography