Bernard Lacroix


Actualité

2008 est le quarantième anniversaire des événements de mai 68. L'Utopie communautaire revient sur ces événements: en faisant des contre-sociétés utopiques un prolongement aujourd'hui méconnu de la mobilisation en en évoquant l'étroite dépendance d'une conjoncture scolaire désormais disparue. Ce livre présente l'originalité d'avoir été rédigé par un témoin que l'analyse sociale a délivré de l'enchantement mais qui refuse pour autant de condamner l'espoir d'un monde différent. Au-delà de l'analyse scolaire des représentations politiques, l'ouvrage rend sensible l'étrange renversement du pour au contre qui a vu revenir de l'espérance beaucoup de nantis sarcastiques d'aujourd'hui. Et il invite à réfléchir comment la sociologie devient histoire. Ce travail est ainsi un modèle exemplaire de l'analyse sociale des représentations politiques - ici utopiques - que l'auteur s'efforce de promouvoir en science politique.

L'auteur par lui-même

Bernard Lacroix est professeur de science politique à l'Université Paris X-Nanterre, responsable scientifique du Groupe d'Analyse politique (équipe associée 1591) et membre senior de l'Institut Universitaire de France (Chaire de sociologie historique de la politique). Les recherches qu'il mène avec cette équipe visent à réinterroger l'histoire française des XIXe et XXe siècles à partir de l'enquête sur l'Etat et sur celle de la politique par l'Etat. Il a notamment publié Durkheim et le politique, Paris-Montréal, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques - Presses de l'Université de Montréal, 1981 L'Utopie communautaire, Paris, PUF, 1981, col. "Sociologie d'aujourd'hui", 2e ed., 2006 et "Ordre politique et ordre social" dans Jean Leca, Madeleine Grawitz (dir.), Traité de science politique, Paris, PUF, tome 1, 1985. Il a également dirigé, avec Jacques Lagroye, Le Président de la République. Usages et genèses d'une institution, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1992 et avec Alain Garrigou, Norbert Elias. La politique et l'histoire, Paris, La Découverte, 1997.

Parcours

Né en 1947, Bernard Lacroix est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris avant d'être reçu à l'agrégation des facultés de droit en 1976, après avoir fait des études de droit, d'économie et de sociologie (à Paris I, Paris II et à l'Université de Vincennes). Il a enseigné les sciences politiques à l'Université de Poitiers, à l'Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux. Il les enseigne aujourd'hui à l'Université Paris X-Nanterre.

Thèmes de recherche

  • Sociologie historique de l'Etat
  • Construction des représentations politiques
  • Sociologie du vote
  • Sociologie du droit

Bibliographie

  • Ouvrages
    • Gauche/Droite. Genèse d'un clivage politique, PUF, "Hors collection", 2012
    • Norbert Elias. La politique et l'histoire, La Découverte, 1997
    • Quelques diagnostics et remèdes urgents pour une université en péril, Raisons d'agir, 1997
    • Le Président de la République, Presses de la FNSP, 1992
    • Durkheim et le politique, Presses de la FNSP, 1981

  • Articles
    • Retour sur 1848, Actes de la recherche en sciences sociales, 2001
    • La Crise de la démocratie représentative en France, Scalpel, Cahiers de sociologie politique de Nanterre, 1995
    • Le Vote des chômeurs, Les Temps modernes, 1987
    • Ordre politique et ordre social, PUF, Traité de science politique, 1985

Les ouvrages PUF épuisés ne sont pas répertoriés dans cette bibliographie.

Mes mots-clé / Mes auteurs

Mes auteurs

Mes mots-clé

  • science politique
  • histoire politique et institutionnelle
  • sociologie politique
  • sociologie de l'état
  • histoire sociale